Ouvrir le menu principal

Retour à la Page Suisse

Niklaus Manuel en soldat suisse par Hans Rudolf Manuel, 1553.

La Suisse est une confédération de vingt cantons et six demi-cantons. Ce secteur ne connaissant pas l'unité nationale avant 1291, date à laquelle les trois cantons couverts de forêts d'Uri, de Schwyz et d'Unterwald signèrent un pacte perpétuel, s'engageant par là à se prêter mutuellement assistance et à se défendre dont la maison des Habsbourg. Ce pacte marquait la naissance de la Confédération qui s'agrandit pour intégrer huit cantons en 1353. La Suisse conquit son indépendance en 1499 en triomphant des forces impériales au terme de la guerre souabe, mais son indépendance vis-à-vis du Saint Empire romain ne fut pas reconnue officiellement avant 1648. En 1815, et encore en 1848, des pactes fédéraux confirmèrent le statut d'égalité de tous les cantons.

La Suisse a joué un rôle central dans la réforme protestante qui entraîna quatre guerres de religion de 1529 à 1712. Les constitutions de 1848 et de 1874 garantirent la liberté religieuse. Actuellement, le pays est composé de 49 % de catholiques et de 48 % de protestants (zwingliens et calvinistes).[1]

La bibliothèque d'Histoire Familiale détient quelques livres sur l'histoire de la Suisse. Titres utiles:

  • Bonjour, E., Offler, H.S. and Potter, G.R. A Short History of Switzerland. Oxford: Clarendon Press, 1974. FHL cote 949.4h2b 1974.
  • Ammann, Hektor and Schib, Karl. Historischer Atlas der Schweiz/Atlas Historique de la Suisse/Atlante storica della Svizzera. Aarau: Verlag H.R. Sauerländer & Co. 1951. FHL cote 949.4 E3. Cet atlas contient de bonnes cartes historiques sur différentes périodes.

Voir aussi:

Notes et références

  1. Registres pouvant être utilisés pour la généalogie Suisse, Série C, n° 2, 1982.Département généalogie. Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours