Si vous ne parvenez pas à modifier le wiki après avoir ouvert votre session, vous devrez en demander les droits d'édition en utilisant ce formulaire. Vous serez averti lorsque les droits d'édition seront accordés.

Italie - Registres d'état civil

De FamilySearch Wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Les registres d'état civil sont les documents civils faits par le gouvernement. Les registres de naissance, mariages et décès sont considérés comme essentiels parce qu'ils concernent les événements importants dans la vie d'une personne.

Introduction[modifier | modifier le wikicode]

Les registres d'état civil [registri dello stato civile] sont une excellente source d'informations exactes sur les noms ainsi que sur les dates et lieux de naissance, mariage et décès. En outre, les registres d'état civil peuvent inclure des documents nécessaires pour un mariage, des notes (indiquant par exemple "mort-né"), des déclarations de décès survenu dans une autre ville ou dans un autre pays, des reconnaissances de paternité [ricognizioni].

Les autorités civiles ont commencé à enregistrer les naissances, mariages et décès dans beaucoup de régions en 1809 (1820 en Sicile). En 1866 l'enregistrement devint une loi. Après cette date, on peut dire que tout individu vivant en Italie a été enregistré.

Parce qu'ils couvrent l'ensemble de la population et parce qu'ils sont habituellement indexés et faciles d'accès, les registres d'état civil sont la ressource primordiale pour une recherche généalogique en Italie.

Pour les naissances, mariages et décès avant 1809 ou 1820, voir "Les registres paroissiaux".

Aperçu général historique[modifier | modifier le wikicode]

Les registres "Napoléoniens"(1806–1815)[modifier | modifier le wikicode]

Les plus anciens registres en Italie étaient tenus par les églises. En 1806 Napoléon, Empereur de France, a annexé une grande partie de l'Italie, dont Rome, Venise, et la région du Piémont. Il a aussi institué les registres d'état civil à la même époque. Au fur et à mesure qu'il prenait le contrôle de l'Italie , il établissait de nouvelles lois exigeant des registres d'état civil pour chaque localité.

Etats Pontificaux. Dans la région connue anciennement sous le nom d'Etats Pontificaux - ce qui est maintenant Molise, Lazio, Umbria, et Marche à Emilia-Romagna—les registres napoléoniens couvrent la période de 1810 à 1814.

Venise et Lombardie. Les registres napoléoniens commencent vers 1806 et finissent en 1814 ou 1815.

Piémont. Les registres napoléoniens couvrent la période de 1804 à 1814.

Il n'existe pas de registres dans les régions non conquises par Napoléon telles que la Sardaigne, le sud du Tyrol et la Sicile.

Les registres de 1815 à nos jours[modifier | modifier le wikicode]

Après la défaite de Napoléon en 1815, beaucoup de régions abandonnèrent la tenue de registres.

Mais dans le Royaume de Naples (qui comprenait la plus grande partie du sud de l'Italie, de Naples et Campania jusqu'à Calabria et Puglia), la Toscane, et la région des Abruzzes, on a continué à tenir les registres d'état civil après la défaite de Napoléon.

Duché de Savoie. Cette région du Piémont recommença la tenue des registres en 1839.

En Trento- Alto-Adige' les registres paroissiaux ont remplacé les registres d'état civil.

Sicile. L'ile de Sicile commença les registres d'état civil en 1820 . Les anciens registres civils de mariages peuvent contenir davantage d'informations que les registres paroissiaux. Lorsque c'est possible, consultez les deux registres de mariages, paroissiaux et civils.

L'état civil recommença officiellement entre 1860 et 1870, durant l'unification de l'Italie . Dans la plupart des régions, les registres d'état civil commencèrent en 1866 et continuent jusqu'à ce jour.

Les autorités civiles n'ont pas enregistré beaucoup de naissances, mariages ou décès entre la fin de l'époque napoléonienne et l'unification. Vous devrez consulter les registres paroissiaux pour ces années.

Informations inscrites dans les registres civils[modifier | modifier le wikicode]

Les registres de naissances, mariages, et décès sont les plus importants registres d'état civil pour toute recherche en Italie. La plupart de ces registres se présentent sous le format introduit par Napoléon au début des années 1800. Les registres sont divisés en volumes distincts par année. Les registres conservés dans le sud utilisent le formulaire standard. Beaucoup de registres conservés dans le nord sont manuscrits et ont pratiquement les mêmes informations.

Les registres sont en Italien, sauf durant les périodes d'occupation étrangère, par la France ou l'Autriche par exemple.

Dans les régions du nord, beaucoup de registres sont en Français et en Allemand et les prénoms Italiens ont été souvent transformés par la langue de "l'occupant". Par exemple, Giuseppina Bertaldo peut avoir été inscrite comme Joséphine Bertaldo.

Quelques registres paroissiaux ont été transcrits dans les registres d'état civil. Ceci se produisait habituellement lorsqu'il fallait fournir les documents demandés pour un mariage [processetti or allegati]. Les documents d'église transcrits sont en Latin, et chaque volume est généralement indexé.

Naissances [nati/nascite][modifier | modifier le wikicode]

Les registres de naissances donnent habituellement le nom de l'enfant, son sexe, la date et le lieu de naissance, et le nom des parents. Beaucoup d'anciens registres, puis tous les plus récents, donnent aussi d'autres détails sur les parents : leurs lieux de naissance, leurs âges, leurs occupations, et le nom de jeune fille de la mère. La date de baptême figure aussi dans l'état civil.

Les naissances étaient généralement déclarées dans les deux jours suivant la naissance de l'enfant, en principe par le père ou par la sage femme. Des corrections peuvent avoir été ajoutées dans la marge. Dans les registres plus récents, les notes marginales sont fréquentes, fournissant des informations sur le mariage ou le décès. Voir See a translation one of the printed forms. (traduction d'un formulaire imprimé)

Mariages [matrimoni][modifier | modifier le wikicode]

Après 1809 la loi prescrite par Napoléon exigeait que le mariage soit célébré d'abord par une autorité civile avant une cérémonie religieuse si désirée. Le mariage était ensuite enregistré dans les registres civils. Quelques personnes résistèrent à cette loi et continuèrent à célébrer seulement leur mariage religieux . Mais par la suite , ces couples durent se plier à une cérémonie civile pour que leurs enfants soient reconnus légitimes. Dans des cas assez rares, vous pouvez trouver un acte de mariage pour un couple d'environ 50 ans qui avaient été mariés religieusement 30 ans plus tôt. Dans la plupart des cas, vous trouverez le mariage enregistré à la fois dans les registres d'état civil et dans les registres paroissiaux.

Les mariages étaient habituellement célébrés dans la commune où habitait la mariée. Dans certaines provinces, les registres d'état civil commencent en 1809 ou en 1820. Les anciens registres d'état civil ont généralement davantage d'informations que les registres paroissiaux. Lorsque c'est possible, cherchez le mariage à la fois dans l'état civil et dans les paroisses.

Si vous croyez qu'un mariage a bien eu lieu mais que vous ne trouvez pas l'acte, cherchez dans les registres "d'intention de mariage".

Les notifications de mariage [pubblicazioni, notificazioni, memorandum]. Vous pourrez trouver des registres indiquant que le couple avait l'intention de se marier , en plus ou à la place d'un acte de mariage. Les registres suivants peuvent indiquer l'intention de mariage pour un couple.

Proclamation, allégations, ou bans [notificazioni, pubblicazioni, memorandum].Ces notifications se faisaient quelques semaines avant que le couple se marie. Le couple devait annoncer leur intention de mariage afin de donner aux membres de la communauté la possibilité de présenter une éventuelle opposition . Si l'un des membres de la famille du couple habitait ailleurs, les bans devaient être également affichés dans cette communauté. Si vous savez qu'un mariage a eu lieu mais que vous ne pouvez trouver l'acte dans la communauté, cherchez dans les registres des bans, et cela peut vous indiquer où le mariage a vraiment eu lieu.

Pièces justificatives [processetti or allegati]. Ces documents étaient souvent soumis par le couple pour appuyer leur intention ou "promesse solennelle" de se marier.Des documents prouvant leur naissance, la naissance ou décès de leurs parents, parfois des documents concernant les générations précédentes. Dans le cas de second mariage, le nom du conjoint précédent et la date du décès.

Registres de mariages[modifier | modifier le wikicode]

Vous pouvez trouver dans les registres suivants le document qui légalise le mariage.

Certificats [certificati]. La personne qui a célébré la cérémonie ou le bureau où la cérémonie a eu lieu, a pu donner au couple un certificat de mariage. Il peut se trouver dans les papiers de la famille , et le bureau d'état civil peut en avoir une copie. Si vous écrivez pour recevoir un certificat, vous ne recevrez cependant qu'une transcription des informations utiles. Les "extraits" [estratti] vous donneront les informations complètes.

Registres de mariages [registri dei matrimoni]. Les autorités civiles enregistraient les mariages qu'ils célébraient dans des registres composés de formulaires imprimés, reliés en volumes et conservés au bureau d'état civil.

Les registres de mariages donnent la date du mariage et le nom du marié et de la mariée. Ils indiquent aussi si le marié et la mariée étaient célibataires ou veufs et donnent le nom des témoins. Ils fournissent souvent d'autres informations sur le couple tels que leurs âges, leurs lieux de naissance, leurs résidences, leurs occupations, le nom de la personne qui accorde son consentement, et les noms des parents. Dans le cas d'un second mariage, les registres peuvent indiquer le nom du précédent conjoint et la date du décès. On y trouve aussi habituellement la date de la cérémonie religieuse.

Il y a deux sortes de formulaires imprimés que vous trouverez en cherchant les mariages civils en Italie.  Le premier est une "promesse solennelle" de mariage - un document crée lorsque le couple se présente au bureau de la ville et font la promesse de se marier (les bans ont déjà été affichés à cette date). Ce document est habituellement classé dans les registres de "pre-unification" (1866-1871). Le second est le document constatant que le mariage a vraiment eu lieu et est classé dans les registres de" post-unification". VoirSee translations of these pre-printed forms. (traduction de ces formulaires imprimés)

Registres de divorces[modifier | modifier le wikicode]

Avant 1970 le divorce était illégal en Italie. Le public n'a pas accès aux registres de divorces. La Family History Library ne possède aucun document Italien de divorce.

Décès [morte/morti][modifier | modifier le wikicode]

Les registres de décès sont particulièrement utiles car ils peuvent fournir des indications importantes concernant la naissance de la personne, son conjoint et ses parents. Les registres d'état civil de décès sont souvent les seules sources disponibles pour les personnes qui ne figurent pas dans les registres de naissances ou de mariages.

Les décès étaient habituellement enregistrés dans les deux jours suivant la mort, dans la ville ou communauté où l'évènement s'était produit. Les anciens registres de décès donnent généralement le nom de la personne, la date et lieu du décès. Après environ 1815, les registres de décès indiquent aussi l'âge, le lieu de naissance, la résidence ou l'adresse, l'occupation, l'information sur l'inhumation, et le nom de la personne déclarant le décès (souvent un proche parent). Ils donnent souvent le nom du conjoint et des parents et s'ils sont ou non encore vivants. Les informations concernant les parents du défunt, sa date et lieu de naissance peuvent être inexacts puisque fournies par une personne n'ayant pas forcément les bons renseignements.

Les enfants mort-nés sont enregistrés dans des registres séparés intitulés "morto nato". Dans les registre plus récents, ils faisaient partie des "allegati". Ils n'étaient enregistrés ni dans les registres de naissances ni dans ceux des décès. Si l'enfant avait survécu quelques heures, on devrait trouver sa naissance et son décès dans les deux registres.

Etat de la Famille [Stato di famiglia][modifier | modifier le wikicode]

C'est un registre spécifique à l'Italie que le "stato di famiglia", ou certificat de l'état de la famille. La "comune" conserve un dossier pour chaque famille et met à jour les changements, y compris, les naissances, les mariages, les décès, et l'émigration. Tous les individus d'un même foyer y sont inscrits. Quelques foyers comprennent plus d'une famille.

Les états de famille historiques [stato di famiglia storico] sont conservés aux archives de la province [ufficio dello stato civile]. Ces registres documentent plusieurs générations d'une famille. Ils n'ont pas été tenus dans toutes les régions, mais là où ils existent ils sont une source de grande valeur.

Trouver les registres d'état civil[modifier | modifier le wikicode]

Les registres d'état civil étaient et sont toujours conservés au bureau local [anagrafe] dans chaque ville ou commune. Il vous faut donc connaître la ville où votre ancêtre a vécu avant de commencer les recherches. Votre ancêtre a pu vivre dans un village dépendant d'une ville proche. Les grandes villes peuvent avoir beaucoup de bureaux d'état civil.

Une copie de chaque registre est envoyée à  procura della repubblica - dans la capitale de la province. Parce que les registres d'état civil sont des documents légaux dont le gouvernement peut avoir besoin (pour l'appel au service militaire par exemple), un double est conservé au tribunale (cour du district). Vous aurez besoin de cartes, répertoires géographiques et autres références géographiques pour identifier le lieu où votre ancêtre a vécu et le bureau d'état civil qui desservait ce lieu. Voir Italy Maps et Italy Gazetteers  (cartes et répertoires géographiques) pour savoir comment trouver les bureaux d'état civil.

En plus de la ville, vous aurez besoin de savoir, au moins approximativement, l'année de la naissance, ou mariage, ou décès que vous cherchez. Il y a habituellement un index annuel dans les registres.


Index dans les registres d'état civil[modifier | modifier le wikicode]

Les naissances, mariages et décès sont inscrits dans les registres d'état civil au moment de l'événement et sont donc dans l'ordre chronologique. Lorsqu'ils existent, les index vous aideront à trouver votre ancêtre plus facilement.

Index annuels. Certaines années ont un index annuel. Ces index indiquent habituellement les dates, les noms des parents (y compris le nom de jeune fille de la mère) et le numéro de la page ou de l'inscription. Souvent le document tenait la page entière et le numéro de la page est le même que celui du document.

Dans certains index, il n'y a pas de numéro d'indiqué et vous devrez vous servir de la date pour trouver le document.

Dans beaucoup d'endroits, dans les premières années de l'état civil, les registres étaient indexés par les prénoms. Il vous faudra vérifier chaque entrée de l'index pour vérifier chaque individu ayant le nom de famille que vous cherchez. Par la suite, les index ont suivi l'ordre alphabétique des noms de famille. Les femmes figurent toujours dans les index sous leur nom de jeune fille.

Index décennal. Les index couvrant dix ans [indici decennali] sont courants. Ils commencent généralement l'année où l'état civil est devenu obligatoire et couvre une période de dix ans. Les index vont typiquement de 1866 à 1875, de 1876 à 1885, de 1886 à 1895, et de 1896 à 1905. Ils indiquent la date et le numéro du registre mais pas le nom des parents. Les index de dix ans sont conservés au niveau de la ville et ne figurent pas séparément dans le catalogue de Family History Library . Ils seront inclus dans les registres de la ville microfilmée et une note dans le catalogue le précisera.

Registres à la Family History Library[modifier | modifier le wikicode]

Family History Library a microfilmé les registres d'état civil de centaines de villes et provinces jusqu'en 1866 et plusieurs villes jusqu'en 1910. La plupart de ces registres concernent les régions centrales et sud de l'Italie, mais beaucoup de registres des régions du nord sont aussi disponibles.

Pour savoir ce que possède la bibliothèque voir dans la section Recherche par Lieu de Family History Library Catalog

ITALY, [PROVINCE], [TOWN] - CIVIL REGISTRATION

La collection de la bibliothèque ne cesse de s'accroitre au fur et à mesure que de nouveaux registres sont microfilmés et ajoutés. Ne vous découragez pas si le registre que vous cherchez n'est pas encore disponible. Le catalogue de Family History Library est mis à jour régulièrement, consultez-le chaque année.

Family History Library a les registres de beaucoup de villes et provinces. Cependant , la bibliothèque ne peut avoir les copies de registres qui ont été détruits, de ceux qui n'ont jamais existé, de ceux qui n'étaient pas disponibles au bureau lors du microfilmage, de ceux qui ne sont pas encore microfilmés, ou de ceux qui ne sont pas publics en raison de la loi Italienne. La bibliothèque ne délivre pas de certificats d'actes pour des personnes en vie ou décédées.

Family History Library a quelques collections couvrant certaines provinces et d'autres couvrant toute l'Italie. La bibliothèque possède une large collection sur la Toscane. Cette collection comprend environ 250 communités et leurs "frazioni" (hameaux). Les registres sont classés par années et sont, pour la plupart, en ordre alphabétique par le nom de la ville. La plupart couvrent les années de 1809 à 1865. Pour trouver ces collections, voyez dans la section Recherche par Auteur du catalogue de Family History Library sous :

TOSCANA (REGIONE). UFFICIO DELLO STATO CIVILE

Ou, voyez dans la section Recherche par Lieu sous:

ITALY, TOSCANA - CIVIL REGISTRATION  (mentionnez dans la case de recherche "Toscana", part of "Italy")

Trouver les registres qui ne sont PAS à la Family History Library[modifier | modifier le wikicode]

Vous pouvez essayer de trouver des registres de naissances, mariages, et décès en contactant ou en visitant les bureaux d'état civil locaux ou les archives en Italie. Pour protéger les droits à la vie privée des personnes en vie, la plupart des registres modernes sont d'accès restreint.

L'Italie ne possède pas d'archives centralisant tous les registres d'état civil. Déterminer où se trouvent les registres dépend de plusieurs facteurs, indiqués ci-dessous. Les registres peuvent se trouver en plusieurs endroits et vous pouvez demander des informations par correspondance. Veuillez écrire en Italien si possible.

Dans les villes d'origine. La plupart des registres d'état civil sont conservés dans la "comune".

Pour obtenir une copie d'un document, vous pouvez écrire à la ville. Le greffier du bureau vous répondra en Italien. Votre demande devra peut-être transférée si les registres ont été envoyés au "tribunale" ou à la "provincia."

Archives provinciales. Les copies des registres datant d'avant 1866 se trouvent aux archives provinciales.

Beaucoup de ces registres sont sur microfilms et disponibles à Family History Library. Si le registre que vous cherchez n'a pas été microfilmé, écrivez aux archives provinciales si vous n'avez pas eu de réponse de la "comune".

Les adresses des archives provinciales se trouvent dans :

  • Cole, Trafford R. Italian Genealogical Records: How to Use Italian Civil, Ecclesiastical, and Other Records in Family History Research. (comment utiliser les registres civils, ecclésiastiques et autres dans Family History Rearch)Salt Lake City, Utah: Ancestry, 1997. (FHL livre EUROPE 945 D27c.)
  • Archivum; revue internationale des archives publié le avec le concours financier de l’Unesco et sous les auspices du Consil internationale des archives (International review on archives published by the International Council of Archives with the financial aid of Unesco). Paris, France: Presses Universitaires de France, 1952. (FHL livre EUROPE REF 020.5 Ar25 v. 38.)

Vous pouvez aussi trouver la liste complète des archives sur internet, avec les heures d'ouverture, les services et les tarifs. Pour davantage d'information sur les sites internet utiles, voir la section "Computer Networks and Bulletin Boards" dans Italy Archives and Libraries.

Il existe également des inventaire d'archives décrivant la manière dont sont tenus les registres en Italie et la disponibilité des registres d'état civil. Tout ceci et d'autres guides sont dans les catalogue de Family History Library Catalog sous :

ITALY- ARCHIVES AND LIBRARIES ITALY, [PROVINCE]- ARCHIVES AND LIBRARIES

Après avoir déterminé quel est le bureau ayant juridiction sur le registre que vous cherchez, écrivez une demande concise à ce bureau, en envoyant ce qui suit :

  • Un chèque ou mandat international (en monnaie du pays) pour les frais demandés.
  • Le nom complet et le sexe de la personne recherchée.
  • Les noms des parents, si vous les connaissez.
  • La date approximative et le lieu de l'événement.
  • Votre lien de parenté avec cette personne.
  • La raison de votre demande (histoire familiale ou médicale).
  • Demande de copie intégrale du document
  • Coupon international pour la réponse, disponible dans les grands bureaux de postes (facultatif).

Si votre demande ne donne pas de résultat, voyez s'il n'existe pas des copies dans d'autres archives, ou consultez les registres paroissiaux.

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]