Vous avez soif de renseignements sur vos ancêtres Les secours arrivent !

3 septembre 2015  - by 

On a tous vu des images d’un homme dans des vêtements en loques, marchant dans le sable chaud du désert, sous un soleil de plomb et des buses tournoyant au-dessus de sa tête. Comparez cette image avec celle d’un homme en bermuda, se prélassant à l’ombre d’un cabanon, sirotant une citronnade glacée.

Quelle situation ressemble le plus à votre expérience dans l’œuvre de l’histoire familiale ? Êtes-vous celui qui sirote une limonade et qui a tant de documents à rechercher et tant de sources de renseignements qu’il ne sait pas par où commencer ? Ou êtes-vous davantage comme l’habitant du désert assoiffé qui se meurt pour trouver ne serait-ce qu’une goutte de renseignements sur ses ancêtres ?

Si vos ancêtres ont vécu dans un pays de langue anglaise, il est probable que vous bénéficiiez, sur le site FamilySearch.org, d’une mine (ou mieux, d’un déluge) de renseignements enrichissants sur vos ancêtres. Si vos ancêtres viennent d’un autre pays, FamilySearch reconnaît que vos chances de trouver des renseignement sont aussi faibles que de trouver de l’eau au Sahara.

Ce bulletin défend depuis longtemps l’idée que chacun mérite qu’on se souvienne de lui. Nous croyons donc que chaque être humain mérite de trouver ses ancêtres. Seriez-vous surpris de savoir que le site FamilySearch.org propose actuellement vingt fois plus de documents consultables en anglais que dans toutes les autres langues regroupées ? Est-ce étonnant que nous insistions tant sur la nécessité d’avoir des indexeurs et des arbitres en langues non anglophones ?

La récente activité mondiale d’indexation avait pour but d’éveiller les consciences sur le besoin d’indexeurs et d’arbitres dans toutes les langues, avec un besoin particulier, en 2015, pour le français, l’italien, le portugais et l’espagnol. Nous souhaitons « alimenter la recherche » pour les gens de partout. C’est pour cela que, nous redoublons d’efforts pour trouver des bénévoles parlant couramment d’autres langues que l’anglais.

Afin d’aider ces personnes à commencer et assurer la qualité des documents indexés, nous lançons des projets d’indexation particuliers et fournissons des guides, des vidéos et des séminaires en ligne de formation. De plus, FamilySearch est en train d’évaluer ses processus pour déterminer comment fournir davantage de projets d’indexation non anglophones et publier le travail des bénévoles en ligne de manière plus rapide afin de mieux reconnaître et récompenser leurs efforts.

Il ne s’agit pas d’une campagne temporaire. C’est l’essence même du lancement du nouveau logiciel d’indexation, et nous avons besoin de votre aide pour réussir. Nous vous recommandons de réfléchir à ce que vous pouvez faire pour contribuer à cette œuvre. Si l’anglais n’est pas votre langue maternelle, commencez ou continuez à indexer et à arbitrer dans votre langue. Si vous connaissez d’autres personnes, ou êtes un dirigeant de personnes parlant couramment une autre langue que l’anglais, faites tout votre possible pour les persuader de faire de l’indexation et de l’arbitrage dans leur langue maternelle. Et n’oubliez pas, quand on augmente le taux d’indexation on augmente également le besoin en arbitrage. Pour de plus amples renseignements, cliquez ici. Si vous souhaitez faire des commentaires, adressez-les à fsindexing@familysearch.org.

Grâce à notre collaboration, nous permettrons à tout le monde de connaître la joie bouleversante de trouver ses ancêtres !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires

  1. J’aimerais pouvoir consulter :
    Chiesa cattolica .Parrocchia di Chironico (Ticino)
    Registri ecclesiastici ,1715 – 1899
    afin de pouvoir continuer mes recherches généalogiques sur mes ancêtres suisses

  2. je me ferais un plaisir d’aider les personnes en besoin de trouver leurs ancêtres car c’est un œuvre d’amour ainsi je suis passionné par les recherche et l’aide que j’apporte en ma communauté et j’aimerais élargir les frontière afin que ma main puisse aidé ceux qui en ont besoin.

  3. je veux chercher les enfants et son epouse de monsieur nikolaevic kouriak de double nationalities Serbian et Française qui née le 15/11/1900 à Serbia exactement à pnishia et travail comme entrepreneur dans la direction general de l’agriculture sous la colonisation francaise en tunisie

  4. Bonjour
    Je suis de niveau faible en indexation mais j aime beaucoup cela car je me sens utile.
    Par contre je n ai pas encore compris comment continuer ma généalogie car là ou j habite ( Mayotte ) je n ai pas de correspondant pour m aider.

    1. Bonjour,
      Merci pour vos efforts à vous lancer à la recherche de vos ancêtres.
      Nous vous invitons à prendre contact avec notre équipe de soutien en utilisant le numéro de téléphone gratuit indiqué sur ce lien ou par email: https://familysearch.org/ask/help
      Ils seront ravi de vous aider.
      Merci beaucoup.
      FamilySearch

  5. Madame, Monsieur,

    De plus en plus curieux sur la généalogie, et suivant un cours en ligne en ce moment, j’arrive sur cette page. Recherche de bénévole pour indexation. Je vous soumets volontiers mon profil.

  6. Je pourrais vous aider. Il est plus facile de faire de l’indexation lorsque nous connaissons les noms de famille et les lieux du pays. Lorsque l’écriture manuscrite est difficile à déchiffrer ces connaissances nous aident énormément.

  7. JE VOUDRAIS FAIRE PARTIR DE CETTE EQUIPE CONCERNANT INDEXING MAIS AVANT IL VA FALLOIR QUE JE ME. FORME EN VOUS SOUHAITANT BONNE RECEPTION LA POLYNESIE FRANCAISE

  8. Bonjour, j’indexe régulièrement en français depuis la Suisse. Je ne trouve que rarement des documents Suisse à indexer, malgré les nombreux microfilms faits en Suisse par FamilySearch. C’est beaucoup moins motivant pour moi d’indexer des noms sur la Belgique ou la France.