Trouver vos ancêtres dans les registres de l’Église apostolique arménienne

27 février 2021  - by 
Quatre hommes à côté d'une église arménienne.

L’Église apostolique arménienne est l’une des plus anciennes Eglises chrétiennes du monde et son origine se trouve dans l’un des plus anciens pays du monde. Les racines de l’Arménie moderne remontent à ceux qui ont vécu dans les hauts plateaux arméniens pendant des milliers d’années. Ils ont vécu à un carrefour géographique et culturel entre l’Europe, l’Asie et le Moyen-Orient et ont beaucoup retenu des sociétés de chacun.

Lorsque vous êtes à la recherche de vos ancêtres arméniens, il est important de consulter l’Église apostolique arménienne. Comprendre l’histoire de l’Église apostolique arménienne est précieux lorsque vous recherchez des registres de famille arméniens.

L’Église apostolique arménienne primitive

L’une des influences les plus profondes sur la culture arménienne a été l’apparition précoce du christianisme. Selon la tradition, deux des premiers apôtres de Jésus-Christ, Thaddée et Bartholomée, ont prêché et fondé des églises en Arménie dès le premier siècle après J.-C. Malgré une persécution incessante, la religion a pris racine. Elle a continué à se répandre au fur et à mesure que les disciples visitaient les communautés juives arméniennes et que les arméniens rencontraient leurs voisins chrétiens. Au milieu des années 200, l’église chrétienne au sens large a reconnu la présence d’églises organisées en Arménie.

une ancienne église arménienne.

Certains chrétiens arméniens ont été sévèrement persécutés à la fin des années 200. L’un d’eux était Grigor, un soldat emprisonné, en partie pour sa foi. En l’an 301, selon l’église, le souverain arménien Trdat III était gravement malade. Sa fille a rêvé à plusieurs reprises que seul Grigor pouvait guérir son père. Libéré de prison, Grigor prêcha à Tiridates (Trdat) et le guérit. Trdat et toute sa cour se convertirent au christianisme.

Certains érudits datent cet événement aux environs de 314, après que l’empereur Constantin ait légalisé le christianisme dans l’Empire Romain en 313. Quelle que soit l’année précise, l’effet a été profond. L’Arménie est devenue le premier pays à adopter le christianisme comme religion d’État. Le soldat Grigor devint Saint Grégoire l’Illuminateur, premier évêque de l’Église arménienne et saint patron de la nation.

Au fil des siècles, l’Église arménienne a fourni à la fois un foyer spirituel et une identité unificatrice aux arméniens. En 405, les dirigeants de l’Église ont défendu la création (ou le réveil)d’un alphabet arménien pour une utilisation dans la traduction des Ecritures. Cet alphabet a renforcé l’identité et la culture arméniennes. La nation arménienne a été conquise et dispersée à diverses époques au cours des siècles. Aux époques où le pays cessait même d’exister, l’Église apostolique arménienne continuait de parler au nom des personnes d’origine arménienne dispersées dans le monde entier et à les unir dans leur culture.

une ancienne église arménienne.

Registres de l’Église arménienne

Pour les générations récentes, l’appartenance à l’Église est restée importante aussi bien pour les arméniens vivant dans le pays que pour ceux qui vivent dans d’autres parties du monde. Si vous êtes d’origine arménienne, les registres des congrégations arméniennes locales peuvent être en mesure de vous aider à reconstruire votre arbre généalogique. L’Église tenait généralement des registres de baptêmes d’enfants, de mariages et d’inhumations, qui pourraient tous mentionner des détails d’identification sur des parents. Voici un exemple:

Registre de l’Église arménienne, 1900, Սուրբ Հակոբ paroisse de Davalu, Ėrivan (district), Ėrivan (province), Empire Russe, vol. 47-2/258.
Registre de l’Église arménienne, 1900, Սուրբ Հակոբ paroisse de Davalu, Ėrivan (district), Ėrivan (province), Empire Russe, vol. 47-2/258.

La question de savoir si les registres de l’église peuvent encore exister concernant vos parents, et s’ils sont facilement accessibles en ligne, dépend de l’endroit où vivait votre famille et de l’époque où elle y vivait. De nombreux registres en Arménie ont été détruits, mais heureusement pas tous. Explorez une collection de registres de l’Église arménienne provenant des Archives historiques centrales arméniennes qui sont maintenant disponibles sur FamilySearch.org. D’autres registres d’église, histoires, recensements et autres ressources peuvent avoir été créés par diverses communautés arméniennes en Syrie, au Liban et en Israël, en Europe, en Amérique du Nord et ailleurs.

Comme dans toutes les recherches généalogiques, demandez à vos parents vivants ce qu’ils peuvent vous dire sur les noms de vos proches, d’où ils viennent et sur les documents qu’ils peuvent avoir sur la famille. Vous pouvez ensuite remonter le temps à partir de ces informations connues pour découvrir des liens nouveaux et significatifs avec vos racines arméniennes. Avec cette information, vous serez sur la bonne voie pour construire votre arbre généalogique arménien!


Votre héritage arménien

une famille arménienne

Sunny Morton

Sunny Morton teaches personal and family history to worldwide audiences. She's a Contributing Editor at Family Tree Magazine, past Contributing Editor at Lisa Louise Cooke's Genealogy Gems, and the author of How to Find Your Family History in U.S. Church Records (co-authored with Harold Henderson, CG); Story of My Life: A Workbook for Preserving Your Legacy; "Genealogy Giants: Comparing the 4 Major Websites," and hundreds of articles. She has degrees in history and humanities from Brigham Young University. Read her work at sunnymorton.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires