Indexation du recensement nominatif de la ville de Toulouse pour l’année 1891

17 juillet 2014  - by 

Un tout nouveau projet d’indexation en français viens d’être lancé il y a quelques jours. L’indexation de ce recensement va permettre de retrouver très rapidement un ancêtre mais aussi toute sa famille à un moment donné de sa vie. Les indexations de recensement rendent des services précieux à tous ceux qui recherchent leurs ancêtres et leur permettent bien souvent de retrouver le chaînon manquant. A l’origine les recensements sont des opérations administratives visant à connaître l’importance de la population afin de mieux répartir l’impôt qu’il aurait à supporter. Par la suite ils ont aussi été utilisés pour prévoir les services à rendre aux habitants comme par exemple les constructions d’écoles et autres services publics. A cela s’ajoute à présent l’aide à la recherche généalogique par le moyen de l’indexation effectué en ligne grâce à la technologie moderne.

De plus, concernant la ville de Toulouse, ce recensement se situe entre deux évènements qui sont la construction de la gare Matabiau en 1856 ce qui va permettre d’accroître les déplacements de la population entre Toulouse et les grandes villes de France dont Paris et l’exode rural du début du XXème siècle où là aussi les populations se sont déplacées pour s’installer dans les grandes villes.

Nous vous invitons tous à prendre part à ce projet et découvrir pour vous-même ces merveilleux registres. Ce projet est recommandé pour les indexeurs débutant.  Les renseignements enregistrés sont rédigés à la main sur des formulaires imprimés.
Chaque lot contient une seule image. Chaque image inclus habituellement trente noms. Participer à ce projet pourrait être une très bonne opportunité pour un nouvel indexeur qui voudrait se lancer un peu plus en profondeur et acquérir de l’expérience avec l’ancienne écriture française.

Toulouserecord

Quelques instructions spécifiques au projet
Dans le logiciel d’indexation, ne manquez pas les Instructions du projet et Aide pour les champs situés sur les onglets en bas à droite de l’écran. Assurez-vous de bien ajouter le nombre d’acte à indexer dès l’ouverture du lot. Pour se faire, dans le logiciel d’indexation, cliquez sur Outils, Actes par images, puis ajouter le nombre d’actes à indexer.

Besoin d’aide afin de mieux comprendre l’écriture ancienne. Visitez ces ressources très utiles.

Comment débuter si vous souhaitez participer ? Téléchargez le logiciel en visitant FamilySearch.org puis recherchez le projet parmi la liste des tous les projets disponibles dans le logiciel. Prenez bien le temps de lire les instructions associées au projet.
Bonne continuation à tous et merci pour votre participation !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires

  1. Bonjour,

    Les instructions ne sont pas très claires concernant les noms de famille.
    Que faire dans le cas d’une femme (exemple) :
    Durand née Dupont
    On note tout ? On note Durand ? Dupont ?

    Merci

    1. Je viens de recevoir les résultats d’arbitrage de mes premiers lots envoyés, il va vraiment falloir vous mettre d’accord.
      D’un côté, on accepte des données tels que Durand née Dupont et de l’autre c’est refusé, et ne garde que Dupont.
      Que faire ???
      Quelqu’un peut-il répondre ?

      1. Lorsque le nom de l’épouse apparait dans la colonne sous la forme “DuPont née Durant” (nom d‘épouse suivit du nom de jeune fille) indexez le nom de l’épouse sous le nom de jeune fille (Durant). Nous vous invitons à prendre contact avec notre équipe d’assistance pour plus de détails au numéro gratuit 00 800 1830 1830 ou à l’adresse soutien@familysearch.org. Merci beaucoup pour vos efforts et votre participation. Ce projet est encore assez nouveau donc il n’est pas impossible que certains point aient encore besoin de plus de clarification. N’hésitez pas à partager vos questions avec notre équipe et ils en profiterons pour ensuite clarifier les instructions pour tout le monde.

        merci encore

        L’administrateur du blog