Double nationalité : Ce qu’il faut savoir pour obtenir la nationalité italienne

20 janvier 2019  - by 

Vous avez des ancêtres italiens ? Dans ce cas, vos origines peuvent vous permettre d’obtenir la nationalité italienne. L’acquisition de cette double nationalité se fait « par filiation ». On peut prendre la nationalité d’un autre pays par la règle du jus sanguinis (droit du sang) tout en conservant la nationalité de son pays de naissance.

L’idée de prendre la nationalité de ses ancêtres italiens est devenue si populaire auprès des personnes d’origine italienne au cours des dix dernières années qu’il faut désormais patienter longtemps avant d’obtenir un rendez-vous auprès de la plupart des consulats italiens du monde entier. D’ailleurs, prendre la nationalité italienne pourrait présenter des avantages très bénéfiques aux descendants d’immigrants italiens !

Huit avantages de la nationalité italienne

  1. Renouer avec la culture et le patrimoine de ses ancêtres.
  2. Se rendre plus facilement dans certaines régions et dans certains pays.
  3. Bénéficier d’une assurance santé gérée par le gouvernement (si l’on prévoit de résider en Italie ou au cours de ses déplacements dans ce pays).
  4. Trouver plus facilement un emploi dans l’Union européenne.
  5. Vivre en Italie et acheter plus facilement des biens immobiliers.
  6. Bénéficier de frais de scolarité universitaire peu élevés en Italie.
  7. Voter lors de certaines élections en Italie.
  8. Accéder à des investissements disponibles uniquement aux citoyens de l’Union européenne.

Comment commencer ?

Pour faire une demande de nationalité italienne par filiation, vous devez prouver votre éligibilité en présentant des documents d’archives attestant vos origines italiennes. Présentez ces documents (avec des apostillesi et des traductions) lors de votre rendez-vous dans un consulat italien (si vous ne résidez pas en Italie) ou dans votre mairie (si vous résidez en Italie). L’acceptation de certains documents est laissée à la discrétion de chaque consulat. Il est donc préférable de se renseigner auprès de votre consulat italien avant de rassembler vos documents.

En général, votre consulat ou votre mairie exigera la preuve de la naturalisation de votre ancêtre italien qui a immigré (ou l’absence de naturalisation), ainsi que les documents d’état civil de toutes les générations qui vous séparent de votre ancêtre italien. Cela comprend les actes de naissance et de mariage italiens (en cas de mariage en Italie) de votre ancêtre immigrant. Les documents que vous présentez dans le cadre de votre demande de nationalité doivent émaner de la mairie (Municipio) du lieu de naissance ou de mariage de votre ancêtre, mais il vous sera très utile d’examiner des documents numériques pour trouver les renseignements dont vous aurez besoin pour faire vos demandes de documents d’archives auprès des autorités italiennes. Seuls certains formats de document sont acceptables. Consultez donc le site Internet de votre consulat pour trouver ces directives.

FamilySearch possède actuellement la plus grande collection numérique au monde de documents d’archives italiens en ligne.

 

Mary Tedesco, généalogiste professionnelle de parents italiens et animatrice de l’émission télévisée « Genealogy Roadshow » sur la chaine PBS, confie que l’initiative de FamilySearch concernant les documents d’archives italiens est passionnante pour le monde de la généalogie italienne. Elle explique : « C’est merveilleux de pouvoir commencer des recherches généalogiques en ligne et de pouvoir accéder à une quantité sans précédent de renseignements concernant ses ancêtres italiens ! » Tout en recherchant vos ancêtres italiens dans les collections de FamilySearch, vous pouvez aussi suivre les membres de votre famille dans l’arbre généalogique commun pour faciliter vos recherches.

Les lois italiennes pouvant affecter la demande de double nationalité

Nationalité italienne et double nationalitéBien qu’il soit essentiel d’avoir des ancêtres italiens pour demander la nationalité italienne par filiation, certaines lois italiennes relatives à la nationalité peuvent affecter votre éligibilité car elles ont peut-être eu une incidence sur la nationalité italienne de votre ancêtre immigrant. Une fois que vous aurez trouvé les documents d’archives concernant votre ancêtre italien, posez-vous les questions suivantes avant d’adresser votre demande :

 

  • Dans quelle partie de l’Italie est né votre ancêtre ?

 

 

 

      1. La Vénétie, le Frioul-Vénétie julienne et la province autonome de Trente sont des régions d’Italie du Nord gouvernées autrefois par l’Autriche. Si votre ancêtre avait quitté ces régions avant 1920, il n’avait peut-être pas la nationalité italienne et il vous faudra alors vérifier s’il n’avait pas fait de demande de nationalité au cours de sa vie. Un amendement concernant les descendants issus de ces régions est en cours d’élaboration. Par conséquent, si votre ancêtre venait de l’une de ces régions, il serait judicieux de vérifier les lois en vigueur avant de faire une demande de double nationalité.

 

  • Quand votre ancêtre italien a-t-il immigré dans un nouveau pays ?

 

 

 

  1. Si votre ancêtre italien avait émigré avant la création du royaume d’Italie (le 17 mars 1861), il se peut qu’il n’avait pas acquis la nationalité italienne par sa naissance.
  2. Si vous descendez d’une lignée qui a perdu sa nationalité italienne (en raison de l’acquisition d’une autre nationalité entre 1912 et 1992 ou pour d’autres raisons), il se pourrait que vous ne puissiez pas réclamer la nationalité italienne par filiation. Il est important de savoir si votre ancêtre immigrant avait été naturalisé avant ou après la naissance de l’enfant dont vous êtes le descendant. Si c’est après, votre demande est peut-être encore admissible !
  3. Si votre ancêtre a immigré après 1992, il se peut qu’il ait déjà obtenu la double nationalité, et il vous suffit probablement de déclarer votre nationalité pour profiter de cette possibilité.

 

  • Quel est le sexe de votre ancêtre italien ?

 

 

 

  1. D’anciennes lois italiennes régissaient la transmission de la nationalité des femmes italiennes à leurs descendants ainsi que l’acquisition ou la déchéance de leur nationalité en raison du mariage. (Aujourd’hui, ces lois sont jugées discriminatoires. Vous pouvez donc contester en justice la déchéance de nationalité de votre ancêtre si cette situation nuit à votre demandeii.)

 

  • Votre ancêtre italien a-t-il été adopté ou avez-vous été adopté par une famille italienne ?

 

 

 

  1. De nombreuses lois régissent l’adoption et le droit des enfants adoptifs d’acquérir la nationalité italienne. Si, alors qu’il était mineur, votre ancêtre adopté ne figure pas sur les registres italiens, votre consulat peut refuser votre demande de nationalité.

 

  • Quel âge avait votre ancêtre lorsqu’il a immigré ?

 

 

 

  1. Chaque pays a des lois différentes concernant la naturalisation des enfants. Vous pourriez effectuer des recherches concernant certaines de ces lois si votre ancêtre était mineur au moment où il a immigréIII.

Famille italienne et lois régissant la double nationalité

Documentation complémentaire

  • Spécialistes dans l’obtention de la nationalité italienne : si vous avez besoin d’aide pour adresser une demande de double nationalité, plusieurs organisations (à but non lucratif ou à but lucratif) peuvent vous aider. Vous pouvez vous tourner vers une organisation locale ou consulter les sites suivants :
  • Plusieurs groupes ont été créés sur Facebook autour des questions de double nationalité. Vous pouvez y poser vos questions et obtenir de l’aide pour vos démarches. Saisissez Double nationalité italienne dans la case de recherche.
  • Votre patrimoine italien : apprenez-en davantage sur la recherche de documents d’archives italiens et découvrez votre patrimoine italien sur le blog de FamilySearch.

Vous souhaitez en apprendre davantage concernant vos origines italiennes ? Consultez l’article « Votre patrimoine italien » sur le blog de FamilySearch.

Patrimoine italien

Aperçu de votre patrimoine italien et de recherches généalogiques

Patrimoine italien et généalogie

Italie et émigration

Histoire des immigrants italiens et présentation des documents d’immigration

Comment trouver vos ancêtres italiens

Noms de famille italiens

Origines et significations des noms de famille communs italiens

Découvrez les origines et la signification de votre nom de famille italien

Double nationalité italienne

Patrimoine italien et règles relatives à l’octroi d’une double nationalité

Patrimoine italien et double nationalité

documents d’archives italiens

Comment trouver et utiliser des documents d’archives généalogiques italiens

Patrimoine italien et recherche de documents d’archives généalogiques


Melanie D. Holtz aide les gens à trouver leurs ancêtres italiens et à adresser des demandes de double nationalité américano-italienne depuis plus de vingt ans. Elle est propriétaire de la société généalogique « Lo Schiavo Genealogica » dont elle est la chercheuse principale, généalogiste professionnelle certifiée et auteur de « The Family Tree Italian Genealogy Guide : How to Trace Your Family Tree in Italy » [Guide de l’arbre généalogique italien : comment retrouver la trace de ses ancêtres en Italie].

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires